Santé publique : Des vaccins contre Ebola en cours d'expérimentation en Guinée

ebola guineePREVAC, entendez Partenariat de recherche sur la vaccination contre Ebola, a annoncé, ce mardi, à l'Agence nationale de sécurité sanitaire, ex-coordination Ebola avoir commencé des tests cliniques avec trois vaccins.

Les tests ont déjà commencé lundi 27 mars 2017 sur des volontaires. PREVAC regroupe les autorités sanitaires guinéennes, libériennes, sierra léonaises, assisté par l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) en France, les instituts nationaux pour la santé, aux Etats-Unis et la Faculté d’hygiène et de médecine tropicale, de Londres. Et d’autres laboratoires pharmaceutiques. Dans ces trois pays durement éplorés par Ebola entre 2014 et 2016, 5 000 personnes participeront aux essais, dont près de la moitié en Guinée. Déjà, des centres d’étude ont été mis en place, un à Conakry, un autre à Forécariah. Pour le Liberia et Sierra Leone, c'est un centre d'étude par pays.

Trois stratégies vaccinales seront expérimentées : une avec 600 participants avec la première dose du vaccin dit AD26.ZEBOV. Huit semaines après, va suivre la dose dit de rappel, avec le vaccin MVA-BN-FILO. La deuxième étape est prévue au deuxième semestre 2017. Celle-ci va inclure 4 900 participants avec le vaccin dit expérimental rVSVΔG-ZEBOV.

Selon PREVAC, les essais cliniques pourront faire connaître la rapidité, l’intensité, la durée des réactions immunitaires, l’innocuité et la tolérance des vaccins chez les enfants. Dans les programmes de vaccination prévus, les enfants à partir de deux ans sont libres de participer.

Même la maladie est déclarée finie en juillet passé par l'OMS, une résurgence est toujours à craindre. Du coup, les recherches pour un vaccin efficace sont toujours en cours.

Aïcha Camara pour www.guinee58.com

Ajouter un Commentaire